Mort sous toutes ses faces (La)
Friedel Henri

7,58 €

  • Nouveau
  • Envoyer à un ami

    Mort sous toutes ses faces (La)

    Mort sous toutes ses faces (La)

    HF, chrétien réformé, parle de la mort de sa place, ses images, ce qu'on en murmure et ce qu'on en proclame, ses bienfaits, ses méfaits et toutes nos triches…

    Destinataire :

    * Champs requis

      OU  Annuler

HF, chrétien réformé, parle de la mort de sa place, ses images, ce qu'on en murmure et ce qu'on en proclame, ses bienfaits, ses méfaits et toutes nos triches…

ISBN : 9782853040921

Parution : 01/01/1991

Edition : LES BERGERS &

Présentation : broché

Poids : 202 grammes

Nb. de pages : 152

Livre neuf

7,58 €

La mort... Sur tout autre sujet, on rencontre d'abord, puis on raconte sa rencontre ensuite. Mais je me surprends à parler de la mort d'abord avant de l'avoir rencontrée personnellement (et comment le faire après?). Démarche suspecte qui oblige à louvoyer, à tourner autour. « La mort sous toutes ses faces », c'est exactement le contraire de « La mort en face ». C'est la mort d'après sa place, ses images, ce qu'on en murmure et ce qu'on en proclame, ses bienfaits et ses méfaits, et toutes nos triches avec elle dans ce jeu tragique où l'on sait d'avance qu'elle gagnera. C'est aussi (et ça, c'est plutôt horrible) son utilisation, la manière dont certains la mettent dans leur jeu au point de l'infliger à d'autres. C'est enfin le recours ultime quand l'espoir s'est éteint.Le texte qui suit est donc sans prétention : seulement une évocation de l'essentiel, un essai de mise en situation des problèmes. Deux choses pourtant justifient son existence : d'abord son caractère panoramique. Je ne crois faire double emploi avec aucun ouvrage court où l'on parle à la fois biologie, sociologie, psychologie et théologie, et aussi de données pratiques. En second lieu, je ne cache pas « d'où je parle » (puisque c'est maintenant la question que l'on pose à tout auteur). Eh bien ! Je parle en chrétien réformé pas très arrangeant et toujours tenté par la polémique. Je suis contre les cimetières, contre les hommages rituels aux morts, contre l'acharnement thérapeutique, contre la peine de mort et, ce qui est le plus grave, contre « le ciel ». Rassurez-vous : j'attends le Royaume de Dieu. Je suis pour l'incinération, pour le don des organes ou du corps tout entier, pour la mort dans la dignité.Voilà, j'ai abattu mes cartes. Passez à la suite. Henri Friedel"

Dans la même catégorie :

icon

Des questions ?

Accéder à notre FAQ

icon

Paiement sécurisé

Transaction sécurisée via notre banque.

icon

Envoi rapide

Expédition de votre commande sous 48h.